jeudi 8 avril 2010

Le "Fish and Chips", recette sépharado-belge !

La Grande-Bretagne célèbre cette année les 150 ans du plat favori des anglais, le mythique "Fish and Chips". Un plat certes savoureux, mais néanmoins preuve indéniable de l'infériorité culinaire (entre autres tares) des ennemis héréditaires de la France, face à la cuisine hexagonale raffinée et mondialement célébrée.

Pourquoi aborder un tel sujet sur Jewpop ? Tout simplement parce que l'origine du plat qui fait les délices de la perfide Albion (qui, au passage, s'est encore pris un râteau récemment face à la glorieuse équipe de rugby française vainqueur du Tournoi des 6 nations, et n'insistons pas trop sur la punition infligée il y a peu par l'immense Barca à Arsenal...) serait une alliance improbable entre la frite belge et le poisson frit, ce dernier ayant été introduit au 17 ème siècle en Angleterre par des juifs sépharades originaires d'Espagne et du Portugal.

Si l'on ajoute que le premier restaurant londonien de "Fish and Chips" fut créé en 1860 par un immigrant juif, Joseph Malin, nous nous trouvons en présence d'un des symboles les plus emblématiques du Royaume-Uni, dont les racines n'auraient qu'un lointain rapport avec la culture d'outre-Manche. Un peu comme si le tchoulent, plat non moins emblématique de la cuisine ashkénaze, avait été inventé par des grognards de l'armée napoléonienne. 



Mauvais exemple, le  terme yiddish tchoulent viendrait en effet de l'association des mots français chaud et lent, et aurait comme origine un ragoût que les grognards, lors de la retraite de Russie, se mitonnaient pendant leurs pauses dans les shtetls de Russie et de Pologne. Sa lente cuisson leur permettant de violer en toute quiétude les populations féminines locales, qui peu rancunières, conserveront néanmoins la recette du "chaud-lent" et l'adapteront avec des ingrédients délicats tels que  fayots et cou d'oie farci, pour en faire le plat de Shabbat qui régale depuis des générations d'ashkénazes et leurs voisins de table. Le 19 ème siècle a finalement été celui de la mondialisation de la cuisine.

4 commentaires:

  1. Pété de rire :-))))

    RépondreSupprimer
  2. un post qui donne la frite ! :;)

    RépondreSupprimer
  3. trés diverstissant, entertaining
    jean-louis

    RépondreSupprimer
  4. J'adore ce genre d'infos. Tout est dans l'anecdote.

    RépondreSupprimer

Laissez un commentaire, c'est gratuit :-)

  © Blogger templates Brooklyn by Ourblogtemplates.com 2008

Back to TOP